Une équipe motivée avec des valeurs en partage

Une équipe motivée avec des valeurs en partage

Trois générations travaillent côte à côte

La gestion du capital humain demeure, aux yeux de l’ONDRAF, une activité hautement stratégique qui continue dès lors de bénéficier d’une attention particulière. Dans un secteur aussi étroit que le secteur nucléaire qui prépare l’arrêt programmé des centrales nucléaires, l’ONDRAF veille, par le maintien d’une politique en matière de ressources humaines dynamique, à conserver sa capacité à recruter les talents nécessaires à la bonne exécution de ses missions et à les maintenir à son service.

Pour se préparer à relever les grands défis des années à venir (mise en service de l’installation de stockage en surface pour les déchets de catégorie A, mise en œuvre d’une politique de gestion à long terme des déchets des catégorie B et C, démantèlement des centrales nucléaires…), l’ONDRAF s’attache à recruter dès à présent du personnel hautement qualifié dans les domaines de compétences très variés que couvre l’exercice de ses missions légales et à développer son réseau d’experts dans ces mêmes  domaines de compétence. L’effectif du personnel de l’ONDRAF s’est par conséquent fortement développé au cours des dernières années. Pas moins de trois générations collaborent quotidiennement aux activités de l’ONDRAF (voir pyramide des âges). Pour favoriser l’intégration des nombreux nouveaux collaborateurs, un parcours d’accueil mieux adapté a été mis en place en 2016. Un nouveau projet de parrainage a été développé.

 

TROIS GÉNÉRATIONS TRAVAILLENT CÔTÉ À CÔTÉ

 

 

L’expansion du personnel est telle qu’en 2016, l’ONDRAF a fait réaliser une étude visant à déterminer si le bâtiment qui abrite actuellement le siège de l’organisme était adapté à la croissance prévue de l’effectif du personnel. Au terme de cette étude le conseil d’administration de l’organisme a décidé de maintenir le siège de l’ONDRAF dans le bâtiment actuel, mais de procéder à divers travaux de réaménagement visant à gagner de l’espace en occupant notamment tous les étages du bâtiment, dont certains étaient auparavant loués à des firmes extérieures.

Pour être en mesure d’exécuter les tâches opérationnelles avec l’autorité nécessaire, un niveau hiérarchique intermédiaire a été introduit en septembre 2016. La gestion opérationnelle de certaines entités est désormais assurée par des managers, sous l’autorité du directeur concerné. Quatre managers ont ainsi été désignés pour Agréments et Critères d’acceptation, RD&D, Asset Life Cycle et Activités industrielles et Passifs nucléaires.

 

ÉVOLUTION DE L’EFFECTIF DU PERSONNEL

Au 31 décembre 2016, le cadre fixe de l’organisme comptait 123 membres, dont 118 collaborateurs à plein temps (59 néerlandophones et 59 francophones)
et 5 collaborateurs à temps partiel (1 néerlandophone et 4 francophones). Fin 2016, le cadre temporaire comptait 13 collaborateurs.

Le conseil d’administration, réuni en séance extraordinaire restreinte, a décidé, le 13 mai 2016, de nommer Marc Demarche à la fonction de directeur général à partir du 1er juin 2017 en remplacement de Jean-Paul Minon.