FÉVRIER

Stockage en surface : le concept de la couverture d’essai est fin prêt

L’ONDRAF a finalisé le concept technique de la couverture d’essai, le dispositif expérimental destiné à tester le comportement des différentes couches qui composeront la couverture final des modules de stockage en surface.

A la fin de l’exploitation du site de stockage en surface, il est prévu de recouvrir les modules en béton armé par une couverture composée de différentes couches de matériaux destinées à protéger les structures contre les intrusions, les intempéries, les effets des cycles gel-dégel et les pénétrations d’eau dans le dispositif. Cette couverture alternera des couches de matériaux naturels (terre, sable, argile et enrochements) séparées par des couches de matériaux artificiels (membrane géotextile, membrane en polyéthylène à haute densité, liner géosynthétique). Elle devra fonctionner pendant plusieurs centaines d’années. Il est donc important que cette couverture soit correctement conçue et mise en place.

 

Tester sur plusieurs décennies la couverture finale qui sera mise en place sur les modules du stockage en surface est l’objet même du dispositif expérimental, nommé couverture d’essai, que l’ONDRAF se prépare à construire.

 

Deux profils-types de couvertures seront ainsi mis à l’épreuve. Ils seront installés sur une structure en béton armé simulant les modules de stockage qui permettra l’accès aux scientifiques chargés de contrôler l’évolution du système d’essai. Le dispositif sera équipé d’instruments de mesures permettant un monitoring en continu d’un certain nombre de paramètres-clés, l’objectif principal étant :

 

  • de contrôler le « bilan hydrique », autrement dit les quantités relatives d’eau traversant chaque couche ;
  • de mettre en carte les divers processus de dégradation, tels que l’érosion les endommagements d’origine animale ou végétale.

La couverture d’essai sera installée au nord du site de Belgoprocess, à un endroit situé entre le futur centre de communication Tabloo et le futur site de stockage. Elle constituera une des étapes importantes du parcours de communication associé au projet de stockage et permettra aux visiteurs de mieux comprendre le fonctionnement des différentes couches qui composeront la couverture finale du stockage en surface, un des éléments principaux du dispositif visant à garantir sa protection sur une période de plusieurs siècles.